• gelee-de-romarin.JPG

     

    Faire infuser les feuilles de quelques branches de romarin dans de l'eau bouillante.

    Filtrer. Peser... et ajouter du sucre. Pour 1kg d'infusion, j'ai mis 800 de sucre.

    Réserver un demi-verre d'infusion pour diluer l'agar-agar. Faire bouillir.

    Et rajouter l'agar-agar dilué...

    J'ai mis 8g... mais je pense que 6g aurait suffit parce que ma gelée est bien compacte !!!

    Mettre en pot la préparation bouillante. Fermer les pots de suite et les mettre à l'envers.

    Au bout d'un quart d'heure, remettre les pots à l'endroit.

    La gelée ne fige que lorsqu'elle est totalement refroidie !

    Délicieuse sur du pain beurré... mais elle accompagne aussi viande froide ou foie gras...

    Elle permet aussi de déglacer un magret de canard ou un filet mignon de porc...

    Bien compacte... on peut aussi la découper en petits cubes... pour décorer une assiette.

     

    Pin It

    1 commentaire
  • Une belle récolte hier...

     

    ail-de-l-ours.jpg

     

    transformée ce matin... en pesto ou juste à l'huile :

     

    ail-de-l-ours-014.jpg

     

    Recette à l'huile :

    Hacher les feuilles avec un peu de gros sel et juste la quantité d'huile d'olive nécessaire à obtenir une pâte.

    Remplir des petits pots. Couvrir d'huile. Conserver à l'abri de la lumière et au frais.

     

    Pesto :

    Hacher les feuilles avec quelques amandes, noisettes ou pignons, du sel et un peu de parmesan. Ajouter l'huile dans le mixeur jusqu'à consistance crémeuse. Mettre en pot et couvrir d'une fine pellicule d'huile. Conserver au frais et à l'abri de la lumière.

     

    De quoi parfumer des pâtes, des sauces de salades, des poêlées de légumes ou de champignons...

    Ou tartiner des toasts, de la pâte feuilletée...

    Et parce qu'il restait des feuilles,

    je me suis lancée

    dans la réalisation

    de spätzeles à l'ail de l'ours.

     

    Recette de base  ici

    (J'ai simplement mixé

    un beau bouquet de feuilles

    avec les oeufs

    avant d'incorporer la farine)

     

    Résultat vert garanti...

    Mais le goût aillé

    s'est sans doute perdu

    dans l'eau de cuisson.

    ail de l'ours 002

     

     

    Heureusement le pesto super parfumé est venu rehausser les saveurs !!!

    Et du coup... c'était délicieux !

     

    -----------------------------------------------------

     

    Autres recettes printanières :

    fanes radis 003                   accacia 012

                    Tarte aux fanes de radis                  Glace et coockies aux fleurs d'acacia

    Pin It

    1 commentaire
  •  

    confiture-myrtilles-0.jpg

    confiture-myrtilles-1.jpg

     

    Comme chaque année... une précieuse récolte !!!

     

           Pour une dizaine de pots...

           2kg de myrtilles - 1,2 kg de sucre - 6g d'agar-agar

           Cuire les myrtilles avec le sucre un bon quart d'heure.

           Passer (ou non) un coup de mixer.

           Diluer l'agar-agar dans un peu d'eau et rajouter à la confiture.

           Laisser bouillir 5 minutes. Mettre en pot.

           Fermer à chaud et mettre les pots à l'envers jusqu'à refroidissement.

     

    Un peu de papier de soie, un napperon découpé en fine bandelettes,

    des étiquettes dans du carton de récup. et un peu de ficelle...

    de beaux cadeaux gourmands en perspective !

     

    confiture-myrtilles-2.jpg

     

    Plus de recettes avec des myrtilles...

    myrtilles 006   muffins-006.jpg

    tarte                                                muffins

     

    Pin It

    1 commentaire
  • Recette de Nelly, Carmen de Patagones, Argentine.

    Couper des courgettes en rondelles d'un 1/2 cm d'épaisseur.
    Les mettre dans un égouttoir avec du sel 1 à 2 heures.
    Les rincer, les sécher et les faire dorer légèrement
    dans une poêle avec un peu d'huile d'olive.

     

     

    Préparer une persillade en hachant quelques gousses d'ail avec du persil.

    Remplir des bocaux en alternant des couches de courgettes et de persillade.
    Saler entre l'une ou l'autre couche. Bien tasser et couvrir d'une bonne huile d'olive.



    Fermer les bocaux et laisser mariner au minimum 1 ou 2 jours au frigo.
    Se conserve jusqu'à 2 ou 3 semaines au frigo si on veille à ce que les courgettes soient toujours couvertes par l'huile.


    Servir en tapas
    sur des tranches de pain grillées.  Ou dans des sandwichs de jambon fumé...

    Ou simplement sur des spaghettis...

    un délice !

    ¡ Nelly, te extrañamos !   
     
    Pin It

    1 commentaire
  • Toujours dans les cerises !

    C'est la recette d'une préparation simple, originale, aigre-douce...

    dont je me sers pour déglacer les magrets de canard juste en fin de cuisson
    ou que je sers avec des viandes froides et terrines de viande.


     

    Remplir, jusqu'à 2 ou 3 cm du bord, le bocal de cerises dénoyautées. Bien tasser.

    Rajouter : 2 ou 3 cuil. à soupe de sucre, 1 pincée de sel, des épices : poivre, cardamome, anis étoilée, brisures de bâtons de cannelle et des fines lamelles de gingembre.

    Verser du vinaigre de vin rouge jusqu'à un peu plus de la moitié du bocal puis compléter avec de l'eau jusqu'à hauteur des cerises.

    Fermer les bocaux et stériliser une bonne d'1/2 heure.

     

    Pin It

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique